B i o g r a p h ie

Diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal (2005), Audrey Bergeron a participé comme interprète à plusieurs productions montréalaises telles que Loops, Lien(s), oZe et Phenomena (Destins Croisés), Vieux Thomas et la petite fée et L’atelier (Bouge de là), Jabbarnack, La couleur du gris et Rue Fable (Omnibus), La vie qui bat, Khaos, Les petites formes et Soif (O Vertigo), SuperSuper (Line Nault), Parking (Human Playground), Sans faire de bruit (François Marquis) et Innervision (Martin Messier).  En 2017, elle a pris part à une tournée de trois mois aux Pays-Bas avec Tierra, une production de Jens van Daele’s Burning Bridges en collaboration avec Ginette Laurin. De plus, elle a été membre et capitaine d’une équipe d’impro-mouvement pendant plus de six ans au sein de la ligue Les Imprudanses.

 

En tant que chorégraphe, elle a, entre autres, participé à la série Danses Buissonnières à Tangente, aux festivals Quartiers Danses, Bouge d’ici, Zone Homa et Vue sur la Relève et a été invitée à créer une pièce, Tomber sur la tête, pour les étudiants de l’EDCM. Sa chorégraphie Pixels (2015) a été présentée à Montréal, Toronto, Avignon et Düsseldorf. Programmés par Danse-Cité, Par le chas de l’aiguille (2016) a été présenté à la Cinquième salle de la Place des Arts et VERSO (2020), via une webdiffusion en direct à partir du Théâtre Prospero.

 

Audrey Bergeron a de plus participé à des créations de vidéodanse, qui ont fait partie de la programmation de plusieurs manifestations internationales. Elle enseigne aussi la danse et agit également à titre de directrice des répétitions.

En parallèle, elle est aussi praticienne en hypnose, pratique qu'elle aime explorer sur le terrain de la création artistique.

 


 

Portrait 2020_Marojrie Guindon.png

© Marjorie Guindon